Archives de la catégorie ‘Leçons’


Dernièrement, les jeux de poker vidéo deviennent très populaires auprès de tous les joueurs en ligne. Cela s’explique par le fait qu’il est possible d’y gagner assez souvent. Le joueur de poker vidéo joue à ce jeu avec l’intention d’obtenir une quinte royale et de remporter un énorme jackpot progressif.

(suite…)


Le but de toutes les variantes de poker est d’éviter au maximum de faire des erreurs tout en poussant ses adversaires à en faire le plus possible. A chaque fois que vous en commettez une, vous perdez et vos adversaires gagnent. A chaque fois que vous poussez vos adversaires à faire une erreur, vous gagnez et ils perdent. Ces gains et ces pertes n’arrivent pas immédiatement.

(suite…)

Sachez rétrograder si nécessaire

Publié: juin 5, 2012 dans Leçons
Tags:

Une partie de poker est marquée par des différences de rythme dans le jeu d’un joueur. Parfois, il y a des moments de rush où toutes les cartes qui sortent vous conviennent et où vous ramassez trois, quatre pots successivement. Dîtes-vous que cela ne dure pas…

Avec les meilleures cartes, n’importe qui est capable de gagner. Votre problème est de maximiser les gains.

Et puis il y a les moments où il faut savoir changer de rythme : c’est lorsque les pertes s’accumulent. N’essayez pas de vous « refaire » en deux ou trois mains.

Ne comptez pas sur la chance et ne prenez pas de risques inutiles. Au contraire lorsque les pertes augmentent, il ne faut plus jouer que les plus grosses mains de départ. C’est le moment où vous aurez besoin de votre meilleur poker ! Cela demande beaucoup de discipline, en particulier lorsque vous avez jeté une main qui aurait été gagnante si vous l’aviez joué jusqu’au bout. N’ayez surtout pas de remord !

L’important dans ces moments, c’est de fuir les mains « marginales » et de ne jouer que les jeux « monstres ». Faites payer très cher vos adversaires s’ils veulent vous suivre ! La plupart du temps leurs tirages ne rentreront pas, et vos relances augmenteront d’autant vos gains. Ne jouez jamais de mains de départ faibles si vous êtes en position hâtive.

Sachez que ces bases du poker s’appliquent à n’importe quelle forme de poker, que ce soit le Texas Hold’em, le Omaha ou le Stud. Cependant, en eux-mêmes ces stratégies et conseils de jeu ne suffisent pas : ils sont là simplement pour vous faire réfléchir sur les difficultés du poker et pour vous aider à améliorer votre jeu. Lorsque vous les aurez bien intégrés, la voie sera libre pour que vous deveniez un solide et dangereux joueur de poker !

La folie du Poker

Publié: juin 1, 2012 dans Leçons
Tags:,

Qui n’a pas été tenté de jouer au poker au moins une fois ? Comment expliquer l’explosion de ce jeu de cartes qui ébranle des personnes de tous âges et ne s’adresse plus seulement à une certaine catégorie de joueurs, mais à des jeunes, des cadres, des chômeurs, des femmes au foyer, des étudiants, des ouvriers, mais aussi des personnalités connues du monde de la musique ou des sports etc… Le poker a révolutionné le monde du jeu et notamment par le biais d’internet, via des opérateurs étrangers qui ont leur site basé à Gibraltar ou Malte, pour ne citer que ces deux pays – et ce, pour des raisons fiscales – et qui opèrent librement sur le territoire français.

(suite…)


Les premières décisions prises au cours d’une main ont un poids très important, de par les conséquences qu’elles sont voir sur le reste de votre jeu.

Si vous commencez par une décision improbable pré-flop, vous pouvez vous retrouver à en assumer les conséquences jusqu’à la rivière, ce qui peut vous coûter cher. D’où l’importance de la sélection des mains de départ !

En fuyant rapidement des mauvais coups, vous aurez la satisfaction d’éviter le sort de ceux qui ont mis le petit doigt et se sont fait attraper tout le bras !


Les décisions qui coûtent cher, contrairement aux précédentes, surviennent beaucoup moins fréquemment. Mais elles sont très importantes !

Supposons que toutes les cartes aient été distribuées, et que vos adversaires constituent un pot assez important. Si vous suivez alors que vous auriez dû vous coucher et que vos adversaires gagnent le pot, c’est une erreur mais elle n’est pas critique. Cela ne vous coûte qu’une mise. Mais si vous couchez la main gagnante, c’est une grave erreur car c’est la totalité du pot qui vous passe sous le nez.

Nous ne somme pas en train de vous dire de suivre chaque fois que quelqu’un mise sur la rivière. Mais rappelez-vous : si le coût d’une main trop hâtivement couchée est dix fois le coût d’une mise inutile, alors il vaut mieux de temps en temps suivre sans conviction, surtout si vous avez un doute sur le jeu de votre adversaire.


Tout le monde sait que les médicaments sont fait pour nous soigner et peuvent sauver des vies mais malheureusement, ils ont parfois des effets indésirables. Qu’en dire de se médicament contre la maladie de Parkinson qui peut engendrer des comportements compulsifs ! Un homme de 60 ans demande compensation après être devenu accro aux jeux d’argent en ayant utilisé ce médicament. Il aurait dépenser des milliers d’euros dans les casinos pendant son traitement avec de médicament sans pouvoir se le permettre ! Il ne pouvait plus résister aux plaisirs des jeux de casino. Cette affaire n’est pas une première et les risques de ce médicaments sont déjà connus sur d’autres cas de patients devenus accros aux jeux de casino. C’est un effet indésirable rare mais qui coûte extrêmement cher aux patients et à leurs familles.

Cette dépendance est créée par la stimulation de la dopamine. Cette hormone peut provoquer des états de comportements extrêmes, de l’excitation incontrôlable et qui peut pénaliser la vie sociale de ces victimes. Si le joueur associe cet état d’excitation avec les machines à sous et recherche cette sensation, les visites vers les casinos seront plus réguliers et les sessions de jeux plus longues.
Les gains réalisés sur les jeux d’argent stimulent eux aussi à leur tour des sensations (la victoire , le plaisir de gagner, l’argent .. ) qui vont encore pousser le joueur à vouloir revenir. Les casinos mettent parfois un peu de temps à reconnaître l’addiction chez un joueur et c’est donc principalement les familles des joueurs de casino et les joueurs qui doivent apprendre à maîtriser les périodes de jeux.


Décision, décision, décision ? le poker est un jeu de « décision ». Mais toutes ne sont pas aussi importantes, ni aussi critiques (lorsqu’une décision erronée entraîne qu’une perte réduite, ce n’est pas forcément très grave). Par contre les situations qui se répètent tout le temps sont importantes.

Prenons l’exemple du joueur qui défend systématiquement son Small Blind (c’est-à-dire qui suit, sous prétexte qu’il a déjà mis sur le tapis la moitié de la mise en déposant son SB), même avec des mains du genre 7h-2c. Disons qu’on est dans une partie de Hold’em 2$-4$ (avec blinds de 1$ et 2$). Sur la base d’une distribution aléatoire des cartes, vous vous devez de jeter au moins deux mains sur trois.

En ligne, si les joueurs à la table jouent à un rythme normal et ont de bonnes connections Internet, on distribue environ 60 mains par heure. Vous êtes en moyenne au Small Blind six fois toutes les 60 minutes.

Si vous suivez systématiquement, vous gaspillez en moyenne deux mises par heure. Certes cela ne fait que 2$ par heure, mais si vous jouez dix heures par semaine, à la fin de l’année vous aurez gaspillé environ un millier de dollars sans nécessité. Dommage, non ?

Tirez partie de l’information

Publié: février 29, 2012 dans Leçons
Tags:

Plus de choses ont été écrites sur le poker depuis 1990 qu’au cours de toute l’histoire du poker. Il existe aujourd’hui un grand nombre d’ouvrages sur le sujet, l’écrasante majorité provenant évidemment d’Outre Atlantique.

Mais il existe aussi des logiciels vous permettant de vous entraîner; le comportement des adversaires virtuels est progrmmé pour être celui que l’on rencontre typiquement à Las Vegas ou sur les sites de poker en ligne. Certains logiciels permettent également de modifier le profil de ces adversaires.

Il faut se rendre compte que des générations de joueurs ont dû payer très cher leur apprentissage du jeu. Ils ont dû laisser beaucoup aux tables avant de pouvoir commencer à gagner.

Aujourd’hui notamment grâce à l’informatique et à Internet, l’information est infiniment plus accessible. On peut s’entraîner au poker sans que cela ne coûte un seul centime ! La plupart des sites de poker en ligne que l’on vous propose sur Casinosguide offrent la possiblité de jouer en « Play money » (en mode démo, si vous préférez), donc, avec de l’argent « fictif ». Entraînez-vous, étudiez les parties…bref, à vous d’en tirer partie !


Qu’appelle-t’on un écart ?

Vous jouez par exemple la couleur rouge, elle n’est pas sortie disons depuis 8 tours de jeu , c’est ce que les joueurs de roulette appel  » l’écart  » .

Pour résumer c’est l’absence d’une couleur, d’une douzaine, d’un numéro pair ou impair, etc. depuis plusieurs tours.

Les écarts sont-‘ils fréquents ?

Certains vous dirons qu’il n’y a qu’une probabilité négligeable que cela arrive et vous donneront des pourcentage de 1 sur 1000 et même plus. Ceci est totalement faux.

Les écarts sont complètement imprévisibles et nous avons connu des phases de jeux où l’écart sur les couleurs pouvait aller jusqu’à 25 et plus et sur les douzaines nous avons connu des phases de jeux allant jusqu’à un écart de 30 en jouant sur internet.

Conclusion :

Comme le montre les exemples ci-dessus, il ne faut pas jouer les écarts pour gagner de l’argent. L’écart doit être considéré comme le pire piège du joueur. En effet, même si la martingale Hawks est payante sur le long terme et peut rapporter de belles sommes lorsque l’on joue les douzaines, les colonnes, les carrés, etc…, il n’en n’est pas de même dans la pratique, les casinos ne permettant pas de miser de grosses sommes. Voici un exemple, lorsque vous jouer à la roulette dont les mises vont de 0,10 € à 50 €, vous ne pourrez pas miser au-delà de 50 €, si vous jouer à la roulette dont les mises vont de 1 € à 500 €, vous ne pourrez pas miser plus de 500 €. Ce qui signifie que vous serez toujours perdant.

Méfiez-vous des plafonds des casinos avant de commencer à entreprendre une martingale.

Quant à la martingale sur les chances simples (Noir, Rouge, Pair, Impair, etc.), vous pouvez remarquer qu’il aurait fallu dans l’absolu jouer 4 095 € pour gagner au bout du compte 1 €.

Est-ce que le risque en vaut la chandelle ?

Bien se conduire au poker

Publié: décembre 26, 2010 dans Leçons
Tags:, ,

Beaucoup de joueurs pensent que parce qu’ils sont assis derrière un écran d’ordinateur que cela leur donne une licence libre de faire ce qu’ils veulent et juste pour agissent généralement comme un âne, ce n’est tout simplement pas le cas et il ya un certain nombre de considérations tout joueur de poker devrait être au courant avant qu’ils aient jamais s’asseoir à une table de poker en ligne.  (suite…)


Cet article est le premier d’une série de huit leçons de poker, dont le but est de donner une idée de ce genre de mentalité et les engagements que j’estime être la plus efficace pour atteindre la compétence de poker réel. Le lecteur ne doit pas être un joueur qui aspire à devenir un professionnel, il suffit de vouloir devenir assez bon pour battre le jeu à n’importe quel niveau est assez significatif d’une ambition, mais je me plais à penser que même les pros avenir tirer quelque chose de ces textes.

(suite…)

2. Savoir où vous voulez aller

Publié: décembre 10, 2010 dans Leçons
Tags:, ,

Vous devez savoir où vous voulez aller, et vous feriez bien d’être très précis à ce sujet.

Savoir où aller – quels sont vos objectifs – est tout à fait important pour plusieurs raisons, surtout le fait que votre meilleure chance d’atteindre vos objectifs est de faire un plan qui leur permet. Cet article porte sur la façon dont vous fixer des objectifs pour vous-même, et les principes vous devez utiliser lorsque vous faites un plan pour atteindre ces objectifs.

(suite…)

3. Apprendre à bien jouer

Publié: décembre 9, 2010 dans Leçons
Tags:, , ,

L’apprentissage du poker c’est passer du temps à y jouer, mais ce qui sépare les experts des novices est souvent le temps passé à étudier le jeu loin de la table. Je ne parle pas seulement lire des livres (même si c’est certainement une grande partie de celui-ci) parce que beaucoup de gens lisent des livres, mais jamais exceller au poker. Non, vous avez besoin d’étudier les livres, pas seulement les lire. Il ya une différence énorme, et quiconque a déjà été à l’école (qui comprend sans doute tous d’entre vous) sauront de quoi je parle. Bien sûr, je peux lire tout le livre que j’ai sur le calcul, sans doute assez vite, trop. Je peux même sentir que je reçois ce que veut dire l’auteur, et n’ont pas de véritable problème en suivant les lignes du raisonnement sur les intégrales et les dérivés. Mais si je ne fais que le lire, je vais louper le test pour vous. J’ai besoin de pratiquer ce que j’ai appris à bien l’absorber, et ainsi de tous les cours de mathématiques (cela vaut pour pratiquement n’importe quel sujet, mais les maths sont un exemple pratique) fournir à leurs étudiants avec des problèmes à résoudre, en les aidant à absorber les connaissances dont ils ont ‘ viens de lire.

 

(suite…)

4. Se faire un bankroll

Publié: décembre 8, 2010 dans Leçons
Tags:, ,

Le thème général de cette série, si ce n’est pas évident, mais, est que la maîtrise de poker et atteindre nos objectifs prend du temps – beaucoup de temps. C’est cet investissement de temps qui le rend si indispensable de définir nos objectifs et notre plan sur la façon de les atteindre. Passer du temps de travail dans un seul sens à trouver, nous n’avons pas vraiment envie d’être là où nous nous sommes retrouvés est regrettable. Passer du temps de travail pour atteindre un seul but d’arriver à une réalisation tardive que c’est impossible est également regrettable. Une bonne planification devrait minimiser le risque de ces choses qui se passent.

(suite…)

5. S’amuser

Publié: décembre 7, 2010 dans Leçons
Tags:, , , ,

Tout au long des cinq premières leçons, j’ai travaillé dur pour faire passer l’idée que jouer au poker n’est pas, pour tous, mais les gens les plus talentueux et chanceux, une voie rapide à la richesse et la gloire. J’ai souligné combien de travail est en cause, l’importance de fixer des objectifs et avoir la discipline. Mais les buts, la discipline, la gestion de bankroll et vaste étude ne vous fera pas grand-chose si vous avez à chaque jour vous-même en vigueur le faire. De travail ciblée et intensive peut prendre un certain temps pour s’habituer, mais il ne devrait pas être une expérience douloureuse et ennuyeux à chaque étape de la voie. Franchement, très peu de gens sont si discplined qu’ils vont faire quelque chose qu’ils ne jouissent pas, à jour et le jour de, quand ils sont leur propre patron.

6. Avoir de la discipline

Publié: décembre 6, 2010 dans Leçons
Tags:, , ,

À l’école et au bureau, quelqu’un est – en général – regarder par dessus votre épaule et en vous assurant que vous faites ce que vous devriez faire. Vous pouvez vous contenter de relâchement quand ils ne cherchent pas, mais vous avez encore de faire rapport à quelqu’un à la fin de la journée ou la semaine, ou le semestre. Pour la plupart, il s’agit d’un facteur contribuant fortement à faire ce que vous êtes effectivement censé faire. Mais ce facteur est inexistant dans le poker: Vous n’aurez pas à quiconque de faire rapport à, il n’y a personne qui attend ou exige que vous faites quelque chose. Vous êtes, pour le meilleur et – dans ce cas – pour le pire, votre propre patron. Lorsque le seul que vous avez à répondre à vous-même est, il faut une bonne partie de la discipline à faire ce que vous vous apprêtez à faire.

(suite…)


Dans cette avant-dernière leçon, je tiens à dédier à partager quelques idées sur comment vous pouvez améliorer votre jeu de manière plus efficace. La lecture des livres et de jouer beaucoup de mains est grand et tout, mais avec un effort seulement un peu plus, vous pouvez obtenir beaucoup plus hors de lui.Commençons par regarder les livres.

(suite…)

8. Conclusion des leçons de poker

Publié: décembre 4, 2010 dans Leçons
Tags:, ,

Dans ce dernier chapitre de cette série en huit parties, je veux mettre l’accent sur les bad beats, de frustration, ralentissements et comment en apparence tout à fait injuste ce jeu peut être.

(suite…)