Le vol de blindes

Publié: novembre 22, 2013 dans Débuter le poker
Tags:, ,

Quelles sont les conditions préalables à un vol de blindes ?

Tous les joueurs avant vous doivent avoir jeté leur main et vous devez être en fin de parole (c’est-à-dire au bouton ou au cut-off, voire en hi-jack). S’il y a des limpers et que vous relancez, on parlera plutôt de relance d’isolation. Si vous relancez plus loin que les trois positions de fin de parole, ce n’est pas un vol de blindes.

Quels avantages y-a-t’il à voler les blindes ?

Le poker est une bataille pour les blindes. S’il n’y avait pas de blindes, personne ne jouerait, hormis la paire d’As, puisque attendre ne coûterait rien. Le jeu ne serait alors pas intéressant. Les blindes sont là justement pour forcer les joueurs à jouer, en créant un pot de départ et en obligeant à chaque main deux joueurs à poster ces mises obligatoires.

Partant de ce constat, vous vous engagez dans un coup avant tout pour prendre ce qu’il y a au milieu. Le vol de blindes est très rentable car vous allez relancer quand personne n’aura joué avant vous, donc le champ d’adversaires est déjà réduit et vous avez plus de chances de gagner le pot. Et vous allez relancer en position, c’est-à-dire que vous serez le dernier, ou un des derniers, joueur à parler après le flop. Vous disposerez donc d’informations supplémentaires sur vos adversaires et cela constitue un avantage considérable.

La position du bouton est la meilleure pour tenter un vol de blindes.

 Avec quelles mains pouvez-vous tenter de voler les blindes ?

Voici un range de mains classique pour relancer quand vous vous trouvez au bouton ou au cut-off et que tout le monde a jeté ses cartes avant vous.

Ces ranges de mains sont typiques d’un joueur serré. Ils peuvent être élargis selon la table et les joueurs aux blindes. Le range du cut-off peut être considérablement élargi si le bouton est un joueur très serré.

Quels joueurs sont les meilleures cibles pour le vol de blindes ?

Le vol de blindes repose en grande partie sur le principe de la  fold equity , c’est-à-dire la probabilité de faire coucher votre adversaire lorsque vous relancez. Par conséquent, plus les joueurs aux blinds sont serrés, plus rentable sera votre vol.

Examinons les probabilités qu’aucun joueur restant n’ait :

Main Premium : 90,8 % (2 joueurs restants) / 86,6 % (3 joueurs restants)

AA à 10-10, AR, AD

Très bonne main : 84,6 % (2 joueurs restants) / 77,9 % (3 joueurs restants)

AA à 8-8, AR, AD, AV, RD

Bonne main : 67,4 % (2 joueurs restants) / 55,3 % (3 joueurs restants)

AA à 2-2, toutes les broadway

Comme on le voit, les probabilités que vous tombiez contre une grosse main quand vous relancez du bouton ou du cut-off sont faibles. Vous ne devez donc pas avoir peur de voler les blinds. Au bouton, vous pouvez attaquer de façon profitable les joueurs serrés très régulièrement. Vous devez légèrement resserrer votre range de vol contre des opposants larges, car ils vont vous payer avec plus de mains, donc plus souvent que les joueurs serrés. Au cut-off, vous devez également être plus sélectif, car il reste trois joueurs derrière vous et surtout le bouton qui a la position sur vous. Si le bouton est loose et vous calle régulièrement en position, vous devez avoir un range d’attaque très tight.

Le range de mains de call préflop de vos adversaires est donc la clef du vol de blindes et va influer sur la fréquence de vos tentatives de vol.

Taille des relances

Relance à 3x la grosse blinde : Si vous remportez le pot préflop 2 fois sur 3, vous effectuez un profit immédiat.

Relance à 4x la grosse blinde : Si vous remportez le pot préflop 3 fois sur 4, vous effectuez un profit immédiat.

La relance à 2x la grosse blinde est fortement déconseillée, car elle donne à la petite blinde une cote de plus de 2 contre 1 et à la grosse blinde une cote de 3,5 contre 1. Avec une telle cote, les blindes peuvent théoriquement payer avec n’importe quelles cartes!

La relance à 2,5x la grosse blinde donne des cotes légèrement inférieures aux blindes et est surtout utilisée en fin de tournoi, quand les blindes sont élevées et la profondeur des tapis faible.

Vous devriez le plus souvent faire un continuation bet en position.

 Continuité du vol de blindes après le flop

Vous avez relancé préflop mais vous avez été payé par la grosse blinde. Pas de panique! Même si votre première tentative préflop a échoué, vous pouvez encore remporter le pot. Examinons les probabilités que notre adversaire batte une paire de 2 au flop :

L’adversaire joue seulement les mains premium >>> 64 %

L’adversaire joue les très bonnes mains >>> 56,7 %

L’adversaire joue les bonnes mains >>> 49 %

Un continuation bet de ½ pot est rentable si nous gagnons le pot 33 % des fois.

Un continuation bet de 2/3 du pot est rentable si nous gagnons le pot 40 % des fois.

On voit donc qu’il faut effectuer un continuation bet en position quasi systématiquement si notre adversaire checke le flop. Vous raflerez le pot un nombre important de fois, sans compter les fois où votre adversaire fait face à un tableau effrayant (par exemple il a 4-4 sur un flop : V-D-R).

Cohérence jeu légitime / bluff 

C’est un point très important pour garder le brouillard sur votre stratégie et masquer vos vols. Vous devez effectuer les mêmes actions et les mêmes mises que vous ayez touché un jeu légitime (top paire ou plus par exemple) ou absolument rien! Si vous slowplayez vos bons jeux, des adversaires observateurs vont s’en rendre compte et s’ajuster face à vous. En conséquence, vous devez miser même si vous floppez un brelan. Cette stratégie vous permet de mettre la pression sur votre adversaire en permanence, qui doit jouer un coup relancé hors-position. Elle vous permet aussi de rentabiliser vos bonnes mains quand votre adversaire décide de vous relancer alors que vous possédez un meilleur jeu que lui.

Une chose primordiale est par contre d’abandonner le coup si vous êtes check/raisé et n’avez rien, ou si votre adversaire ouvre fortement au flop. Vous pouvez aussi checker le turn si vous n’avez toujours rien et que vous avez été payé. L’avantage d’être agressif est que vous aurez souvent des cartes gratuites et pourrez mieux jouer vos tirages et les rentabiliser car vous avez la position sur votre adversaire.

Défense contre le vol de blindes 

La meilleure défense quand vous êtes aux blindes et qu’un adversaire tente visiblement de les voler est de le relancer (3 bet). En effet, si vous payez, vous serez hors-position durant 3 tours d’enchères. Vous ne toucherez une paire ou mieux qu’une fois sur trois au flop et même si vous touchez quelque chose, vous pouvez vous retrouver en difficulté postflop face à un bon joueur.

Vous pouvez relancer avec toutes les paires, car ce sont des mains fortes à la distribution mais qui rencontrent beaucoup d’overcards au flop. Vous pouvez également relancer avec les gros As (A-9 +) et les mains broadway. Ces mains sont délicates à jouer quand vous n’avez pas la position, mieux vaut remporter le pot préflop.

Avec des connecteurs assortis, vous pouvez simplement caller la relance et essayer de toucher un jeu fait ou un bon tirage au flop. Dans ce cas, vous effectuerez un check/raise quand votre adversaire fera son continuation bet. C’est un move souvent profitable.

Vous pouvez également piéger votre adversaire avec AA, RR voire A-R. Vous callez simplement, et vous le check/raisez au flop après qu’il ait misé. S’il est très agressif, il pourrait même ne pas vous croire et vous relancer s’il a trouvé quelque chose.

Publicités

A l’instar du champion’s league dans le monde du football, un tournoi poker portant le nom d’European Poker Tour ou EPT est aussi organisé chaque année, un tournoi durant lequel s’affronte les meilleurs joueurs en Europe. Tournoi majeur du circuit européen, seuls quelques joueurs chanceux peuvent y participer. Le buy-in de cet événement est en effet assez onéreux, pourtant durant l’EPT, on y rencontre divers types de joueurs, du simple étudiant aux dirigeants d’entreprise.  En effet, grâce au poker online, ces différents profils de joueurs peuvent gagner à moindre prix des tickets pour affronter ensuite des pros du poker.

Lire la suite »


Dernièrement, les jeux de poker vidéo deviennent très populaires auprès de tous les joueurs en ligne. Cela s’explique par le fait qu’il est possible d’y gagner assez souvent. Le joueur de poker vidéo joue à ce jeu avec l’intention d’obtenir une quinte royale et de remporter un énorme jackpot progressif.

Lire la suite »


Le but de toutes les variantes de poker est d’éviter au maximum de faire des erreurs tout en poussant ses adversaires à en faire le plus possible. A chaque fois que vous en commettez une, vous perdez et vos adversaires gagnent. A chaque fois que vous poussez vos adversaires à faire une erreur, vous gagnez et ils perdent. Ces gains et ces pertes n’arrivent pas immédiatement.

Lire la suite »


Phénomène de mode ou de société ? Le poker en ligne s’est imposé, au fil des années, sur internet. Et si ce jeu a du succès, cela ne doit rien au hasard. Il a fait l’objet d’un véritable engouement de la part des médias traditionnels (des émissions de télévision lui sont d’ailleurs consacrées). Des vedettes du show business, du cinéma et du sport s’affrontent dans des tournois télévisés. Des livres et des revues spécialisées lui sont consacrés. Du réel au virtuel, il n y a qu’un pas. Il était donc évident que le poker en ligne connaitrait le même succès que celui du monde réel.

Lire la suite »


Reims est bien connu pour son champagne et récemment il a fait la une de l’actualité en accueillant le congrès du Parti Socialiste qui a tourné à un véritable fiasco. Moins médiatique que le recomptage des voix pour déterminer le futur Premier Secrétaire du PS, le France Poker Tour a fait étape à Reims.

Lire la suite »

Sachez rétrograder si nécessaire

Publié: juin 5, 2012 dans Leçons
Tags:

Une partie de poker est marquée par des différences de rythme dans le jeu d’un joueur. Parfois, il y a des moments de rush où toutes les cartes qui sortent vous conviennent et où vous ramassez trois, quatre pots successivement. Dîtes-vous que cela ne dure pas…

Avec les meilleures cartes, n’importe qui est capable de gagner. Votre problème est de maximiser les gains.

Et puis il y a les moments où il faut savoir changer de rythme : c’est lorsque les pertes s’accumulent. N’essayez pas de vous « refaire » en deux ou trois mains.

Ne comptez pas sur la chance et ne prenez pas de risques inutiles. Au contraire lorsque les pertes augmentent, il ne faut plus jouer que les plus grosses mains de départ. C’est le moment où vous aurez besoin de votre meilleur poker ! Cela demande beaucoup de discipline, en particulier lorsque vous avez jeté une main qui aurait été gagnante si vous l’aviez joué jusqu’au bout. N’ayez surtout pas de remord !

L’important dans ces moments, c’est de fuir les mains « marginales » et de ne jouer que les jeux « monstres ». Faites payer très cher vos adversaires s’ils veulent vous suivre ! La plupart du temps leurs tirages ne rentreront pas, et vos relances augmenteront d’autant vos gains. Ne jouez jamais de mains de départ faibles si vous êtes en position hâtive.

Sachez que ces bases du poker s’appliquent à n’importe quelle forme de poker, que ce soit le Texas Hold’em, le Omaha ou le Stud. Cependant, en eux-mêmes ces stratégies et conseils de jeu ne suffisent pas : ils sont là simplement pour vous faire réfléchir sur les difficultés du poker et pour vous aider à améliorer votre jeu. Lorsque vous les aurez bien intégrés, la voie sera libre pour que vous deveniez un solide et dangereux joueur de poker !

La folie du Poker

Publié: juin 1, 2012 dans Leçons
Tags:,

Qui n’a pas été tenté de jouer au poker au moins une fois ? Comment expliquer l’explosion de ce jeu de cartes qui ébranle des personnes de tous âges et ne s’adresse plus seulement à une certaine catégorie de joueurs, mais à des jeunes, des cadres, des chômeurs, des femmes au foyer, des étudiants, des ouvriers, mais aussi des personnalités connues du monde de la musique ou des sports etc… Le poker a révolutionné le monde du jeu et notamment par le biais d’internet, via des opérateurs étrangers qui ont leur site basé à Gibraltar ou Malte, pour ne citer que ces deux pays – et ce, pour des raisons fiscales – et qui opèrent librement sur le territoire français.

Lire la suite »


Les premières décisions prises au cours d’une main ont un poids très important, de par les conséquences qu’elles sont voir sur le reste de votre jeu.

Si vous commencez par une décision improbable pré-flop, vous pouvez vous retrouver à en assumer les conséquences jusqu’à la rivière, ce qui peut vous coûter cher. D’où l’importance de la sélection des mains de départ !

En fuyant rapidement des mauvais coups, vous aurez la satisfaction d’éviter le sort de ceux qui ont mis le petit doigt et se sont fait attraper tout le bras !


Les décisions qui coûtent cher, contrairement aux précédentes, surviennent beaucoup moins fréquemment. Mais elles sont très importantes !

Supposons que toutes les cartes aient été distribuées, et que vos adversaires constituent un pot assez important. Si vous suivez alors que vous auriez dû vous coucher et que vos adversaires gagnent le pot, c’est une erreur mais elle n’est pas critique. Cela ne vous coûte qu’une mise. Mais si vous couchez la main gagnante, c’est une grave erreur car c’est la totalité du pot qui vous passe sous le nez.

Nous ne somme pas en train de vous dire de suivre chaque fois que quelqu’un mise sur la rivière. Mais rappelez-vous : si le coût d’une main trop hâtivement couchée est dix fois le coût d’une mise inutile, alors il vaut mieux de temps en temps suivre sans conviction, surtout si vous avez un doute sur le jeu de votre adversaire.


Tout le monde sait que les médicaments sont fait pour nous soigner et peuvent sauver des vies mais malheureusement, ils ont parfois des effets indésirables. Qu’en dire de se médicament contre la maladie de Parkinson qui peut engendrer des comportements compulsifs ! Un homme de 60 ans demande compensation après être devenu accro aux jeux d’argent en ayant utilisé ce médicament. Il aurait dépenser des milliers d’euros dans les casinos pendant son traitement avec de médicament sans pouvoir se le permettre ! Il ne pouvait plus résister aux plaisirs des jeux de casino. Cette affaire n’est pas une première et les risques de ce médicaments sont déjà connus sur d’autres cas de patients devenus accros aux jeux de casino. C’est un effet indésirable rare mais qui coûte extrêmement cher aux patients et à leurs familles.

Cette dépendance est créée par la stimulation de la dopamine. Cette hormone peut provoquer des états de comportements extrêmes, de l’excitation incontrôlable et qui peut pénaliser la vie sociale de ces victimes. Si le joueur associe cet état d’excitation avec les machines à sous et recherche cette sensation, les visites vers les casinos seront plus réguliers et les sessions de jeux plus longues.
Les gains réalisés sur les jeux d’argent stimulent eux aussi à leur tour des sensations (la victoire , le plaisir de gagner, l’argent .. ) qui vont encore pousser le joueur à vouloir revenir. Les casinos mettent parfois un peu de temps à reconnaître l’addiction chez un joueur et c’est donc principalement les familles des joueurs de casino et les joueurs qui doivent apprendre à maîtriser les périodes de jeux.


Décision, décision, décision ? le poker est un jeu de « décision ». Mais toutes ne sont pas aussi importantes, ni aussi critiques (lorsqu’une décision erronée entraîne qu’une perte réduite, ce n’est pas forcément très grave). Par contre les situations qui se répètent tout le temps sont importantes.

Prenons l’exemple du joueur qui défend systématiquement son Small Blind (c’est-à-dire qui suit, sous prétexte qu’il a déjà mis sur le tapis la moitié de la mise en déposant son SB), même avec des mains du genre 7h-2c. Disons qu’on est dans une partie de Hold’em 2$-4$ (avec blinds de 1$ et 2$). Sur la base d’une distribution aléatoire des cartes, vous vous devez de jeter au moins deux mains sur trois.

En ligne, si les joueurs à la table jouent à un rythme normal et ont de bonnes connections Internet, on distribue environ 60 mains par heure. Vous êtes en moyenne au Small Blind six fois toutes les 60 minutes.

Si vous suivez systématiquement, vous gaspillez en moyenne deux mises par heure. Certes cela ne fait que 2$ par heure, mais si vous jouez dix heures par semaine, à la fin de l’année vous aurez gaspillé environ un millier de dollars sans nécessité. Dommage, non ?


Les joueurs de poker sont de plus en plus nombreux en France et tous ses nouveaux fans de poker cherchent le meilleur endroit pour jouer au poker. Pour certains, c’est une partie de poker le soir avec les amis du bureau, pour d’autres, c’est une soirée poker le soir avec les copains et pour beaucoup, c’est jouer au poker en ligne sur son PC ou sur le portable. Le poker est à la mode et pas seulement en France mais dans de nombreux pays. Pourtant, tous les joueurs de poker ne se rendent pas compte qu’on peut aussi jouer au poker dans un casino. Il exite presque 200 casinos en France plus ceux qui sont proches de frontières comme celui de Monaco ou en Italie, Allemagne, Luxembourg ou Suisse. Tous ces casinos n’organient pas tous des tournois de poker mais ils sont de plus en plus nombreux à le faire.

Les casinos terrestres ont compris l’intérêt qu’ils ont à proposer des tournois de poker dans leurs casinos pour les amteurs de texas hold’em. Les casinos des grands groupes de casinotiers en France comme les familles Partouche, Barrière ou Tranchant ont créé leurs propres tournois de poker pour faire venir des nouveaux joueurs dans leurs casinos et gagner encore en popularité.

Tirez partie de l’information

Publié: février 29, 2012 dans Leçons
Tags:

Plus de choses ont été écrites sur le poker depuis 1990 qu’au cours de toute l’histoire du poker. Il existe aujourd’hui un grand nombre d’ouvrages sur le sujet, l’écrasante majorité provenant évidemment d’Outre Atlantique.

Mais il existe aussi des logiciels vous permettant de vous entraîner; le comportement des adversaires virtuels est progrmmé pour être celui que l’on rencontre typiquement à Las Vegas ou sur les sites de poker en ligne. Certains logiciels permettent également de modifier le profil de ces adversaires.

Il faut se rendre compte que des générations de joueurs ont dû payer très cher leur apprentissage du jeu. Ils ont dû laisser beaucoup aux tables avant de pouvoir commencer à gagner.

Aujourd’hui notamment grâce à l’informatique et à Internet, l’information est infiniment plus accessible. On peut s’entraîner au poker sans que cela ne coûte un seul centime ! La plupart des sites de poker en ligne que l’on vous propose sur Casinosguide offrent la possiblité de jouer en « Play money » (en mode démo, si vous préférez), donc, avec de l’argent « fictif ». Entraînez-vous, étudiez les parties…bref, à vous d’en tirer partie !


Qu’appelle-t’on un écart ?

Vous jouez par exemple la couleur rouge, elle n’est pas sortie disons depuis 8 tours de jeu , c’est ce que les joueurs de roulette appel  » l’écart  » .

Pour résumer c’est l’absence d’une couleur, d’une douzaine, d’un numéro pair ou impair, etc. depuis plusieurs tours.

Les écarts sont-‘ils fréquents ?

Certains vous dirons qu’il n’y a qu’une probabilité négligeable que cela arrive et vous donneront des pourcentage de 1 sur 1000 et même plus. Ceci est totalement faux.

Les écarts sont complètement imprévisibles et nous avons connu des phases de jeux où l’écart sur les couleurs pouvait aller jusqu’à 25 et plus et sur les douzaines nous avons connu des phases de jeux allant jusqu’à un écart de 30 en jouant sur internet.

Conclusion :

Comme le montre les exemples ci-dessus, il ne faut pas jouer les écarts pour gagner de l’argent. L’écart doit être considéré comme le pire piège du joueur. En effet, même si la martingale Hawks est payante sur le long terme et peut rapporter de belles sommes lorsque l’on joue les douzaines, les colonnes, les carrés, etc…, il n’en n’est pas de même dans la pratique, les casinos ne permettant pas de miser de grosses sommes. Voici un exemple, lorsque vous jouer à la roulette dont les mises vont de 0,10 € à 50 €, vous ne pourrez pas miser au-delà de 50 €, si vous jouer à la roulette dont les mises vont de 1 € à 500 €, vous ne pourrez pas miser plus de 500 €. Ce qui signifie que vous serez toujours perdant.

Méfiez-vous des plafonds des casinos avant de commencer à entreprendre une martingale.

Quant à la martingale sur les chances simples (Noir, Rouge, Pair, Impair, etc.), vous pouvez remarquer qu’il aurait fallu dans l’absolu jouer 4 095 € pour gagner au bout du compte 1 €.

Est-ce que le risque en vaut la chandelle ?


Apprenez à jouer gratuitement au pokerVouloir jouer en ligne en argent virtuel au poker est une idée futée pour débuter au jeu mais cela doit être fait dans de éléments constituant le vrai jeu de poker officiel.Faire du jeu de poker amicalement sans aucune contribution monétaire est très commun. Lorsque les intervenants de la partie ont un niveau équivalent alors, seule la participation financière, la mise, a comme effet de développer le jeu. Pour le passage au véritable poker, il sera moins facile de se dire « je tente le coup » ou « je fais un bluff » lorsque la partie devient sérieuse. Sachez que jouer gratuitement au poker sur internet afin de découvrir le jeu et ses règles cependant ce type de jeu est borné dans sa durée, en effet, les parties disputées deviennent rapidement sans intérêt pour le joueur qui pratique beaucoup ou veut se perfectionner.

Lire la suite »

Tous nos voeux

Publié: janvier 1, 2012 dans Débuter le poker

Bonne année à tous ceux qui
Ont parcouru cet humble site
Nous motivant à continuer et
Nous faisant confiance quels que soient les
Evènements.

A vous, nous souhaitons,
Nos meilleurs vœux de réussite pour cette
Nouvelle année 2012. Nous vous
Envoyons tous nos vœux de bonheur
Et toute notre amitié.


Enormément de gens jouent à des jeux vidéo en ligne sans en tirer le moindre profit financier. La donne change grâce à la plateforme Multeegaming qui propose un concept innovateur qui va relancer les duels à FiFa, Starcraft2, PES ou Halo.

Le lien suivant : gagner de l’argent aux jeux vidéo avec Multigaming vous explique dans les détails comment s’inscrire (gratuitement) et profiter pleinement de la plateforme. Il est même possible d’obtenir 2€ à l’inscription et un bonus de 50€ déblocable en jouant.

Le système propose d’organiser des paris dont vous êtes l’acteur en concourant vous-même à un jeu vidéo en duel. Vous créez la rencontre et décidez les mises, jouez la rencontre sur le jeu et la plateforme officielle et le gagnant remporte les mises. C’est un pari légal en France car le hasard n’a pas sa place, seul le talent de chaque protagoniste rentre en ligne de compte.

Poker 83 code bonus Parier83

Publié: juillet 29, 2011 dans poker 83
Tags:, , ,

Ce code n’est plus valable !!!
Si vous êtes intéressés à participer à l’aventure de la nouvelle salle de poker en ligne poker83.fr, j’ai trouvé un code pour obtenir les 20 euros de bonus sans à l’ouverture d’un compte joueur.
Connectez-vous sur Poker83 et lorsque vous remplierez le formulaire, mettez comme code bonus : « Parier83 ». A vous les 20euros sans dépôt.

La salle propose aussi un classique bonus 100% jusqu’à 1000€.
Source : http://www.parierenfrance.com/bonus-poker83-sans-depot.php


Le dimanche 04 Septembre 2011, Winamax, première salle française de poker en ligne sur les Cash Games, organise un Freeroll à 100 000 Euros garantis à l’occasion de sa première année de fontionnement sous le nom http://www.parierenfrance.com/winamax.php.

Lire la suite »